Prestigia
Bienvenu(e) parmi nous voyageur !

Vous aimez le monde fantasy? Vous aimez le roleplay? Alors je pense que ce forum est fait pour vous!

Vous pouvez évoluez au sein de notre forum regorgeant de mission, de personnage plus fou les uns que les autres, ainsi que de beaucoup de membres, unique en leur genre !

Ici, pas de restriction vis à vis du niveau, seule la motivation compte à nos yeux.



Le forum regorge d’informations. Nous avons même un Kit pour les jeunes voyageurs ne connaissant pas encore le monde du roleplay.
Libre à vous d’en prendre connaissance ou non !
Rejoignez-nous. Inscrivez-vous. Amusez-vous et surtout n’oubliez pas…
On est la pour s’éclater à fond !

Prestigia

Bienvenue dans un monde fantastique. Une époque quelque peu sombre et médiévale. Des Mythes & des Légendes que vous ne connaissiez peut être pas encore. De multiples choix de races, vous pourrez vous même en créer. Vous êtes le Maitre du Jeu.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Nous sommes à la recherche de personne motivées et prête à passer du temps sur le forum pour aider à son bon fonctionnement. Ce forum pourrait être actif si il y avait plus de monde pour nous aider à gérer ceux qui sont déjà parmi nous. Ces personnes qui voudrons nous aider se verront attribuer certaine fonctions et auront une autorité sur les membres que les autres non pas. Envoyez votre candidature par MP à Sarah ou alors à Cheshire.
• Vous devez avoir un nom et un prénom pour pouvoir vous présenter. • Dix lignes complètes sont obligatoires pour chaque post roleplay. • Un kit pour débutant est à votre disposition dans la partie règlement .

Partagez | 
 

 Une nuit sans lune.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kashira Ellïenas
Prestigien débutant
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 22
Localisation : vosges

Feuille de personnage
Expérience:
0/50  (0/50)
Niveau: 1
Inventaire:

MessageSujet: Une nuit sans lune.   Sam 19 Nov - 16:26

Le temps n'était pas à la rigolade en cette nuit la plus sombre du siècle. Le soleil se couchait pour enfin laisser place à cette nuit sombre dans laquelle tout bon vampires savaient que le soleil ne se levrait avant longtemps. La nuit sans lune était la pire nuit de n'importe qu'elle endroit peuplée d'être vivant, animal ou humain, tous allaient périre en cette nuit fauleusement maccabre.

- Aller soleil, endors toi, enfuis toi dans les ténébre de ma diabolique vengeance. Demain personne n'aura la joie de te revoir. Je suis décédée pour renaitre de mes cendres comme tout bon phoenix sauf que je suis un phoenix maléfiquement diabolique et que se soir est votre dernier soir.

Keira était montée sur le toit d'une maison la ou le soleil avait déjà disparu et le regardait disparaitre encore un peu loin. Elle avait déjà les yeux rougit par l'envie du sang. Elle ne pouvait etriper quelque julgulaire avant que le soleil ne soit couché. Et elle ne laisserait personne le voulait le plaisir qui commencer déjà à l'envahir au plus profond de son être.

La lumière s'estompait et la lune n'apparaisait toujours pas. Encore quelque seconde et elle sauterait du toit, toute griffe dehors et déchiqueterais quelque chose. Elle était assoiffée de sang. Elle était assoiffé du sang de Darius et de son armée. L'armée de Darius, depuis sa soudaine dispariton avait élus domicile prés des forêt et y avais construit un camps. Keira était posté sur l'une de leur maisonnette. Ils ne connaissaient apparament pas la nuit sans lune car ils avaient allumées des torches partout et vaquaient a des occupations divers, toujours aussi répétitifs ... On aurait crue une fourmilière géante. Keira esparait que les loups ne se joigne pas à elle ou du moins pas maintenant. Elle espérait être la seul à avoir eu cette idée mais pourtant elle sentait deux présence prés d'elle un de loup et l'autre .... diabolique et mystérieuse. Qui était ce ?

Elle n'eu pas le temps de réfléchir plus longtemps, il était l'heure du massacre. Elle était dans un coin reculé du site elle sauta, les canines sortie et entra dans la maisonnée encore allumée, un homme était assis dos à la porte, elle entra, doucement, souplement et discrétement, il n'entendit rien et n'eu pas le temps de dire adieux à sa vie que Keira plaqua sa main sur sa bouche et planta ses canines dans son cou, cou qu'elle déchiqueta. Si quelqu'un l'avait vu le spectacle l'aurait dégouttée et surtout mis en fuite, car elle fit volé sang et lmorceau de peau à travers tout la pièce. Elle ne pensait à se nourrir mais a tuer. Elle but quelque litre de son sang avant de laissée sa victime gisant sur une sorte de siège en bois, du sang partout sur la cheminée et sur lui. Elle n'avait fait aucun bruit, la femme et l'enfant qui était au dessus n'avait rien entendu. Keira ne les avait pas tué mais pourquoi ? Tout simplement parce qu'ils doivent souffrir du mal qu'on fait les leurs au sien.

Elle était sortie de la maison aussi vite et discrétement qu'elle y était entrée. Elle continua son massacre jusqu'à ce que l'on entende les cris des famille qui découvrait leur mort. Keira se cacha dans l'ombre, écoutant avec jouissance ces cris de douleurs parvenant d'une vongtaine de maisons. Elle souriait avec malice. Elle était fière du mal qu'elle engendrée.


- Criez tant que vous le pouvez ! Personne ne viendra vous aider !

Elle se mit rire sadiquement. Elle sauta sur un toit et se montra à tout ses imbécile heureux. Elle riait encore et encore, du sang partout sur elle, sur ces habille ... Elle les regardait avec dégout et envie, elle sauta dans une foule et déchiquetta quelque membre et quelque cou. Un homme avec une massu lui en assena un coup dans les reins la projetant au sol. Elle se mit sur le dos tant bien que mal. Un cercle se créait autour des deux attaquants. Keira se mit à sourire. Elle avait arreter de rire en recevant le coup de l'homme assez grand et gros et gras.

Elle se remit debout, du sang coulait de son corset et dégoulinait sur son pantalon en cuire. Elle sourit, lécha sa main et la passa sous son haut, le sang s'arreta aussi tot. Des hommes hurlèrent autour d'elle, ils n'en revenaient pas et elle se remit à rire avant de dire:

- Tu ose me défier, enfant de putain ? Tu va mourrir pour ton affront et pour se que tu as fait au miens au nom de ton déchu roi !

Elle ne lui laissa pas le temps de parler et lui sauta dessus telle une furrie. Alors qu'elle lui mordait le cou, elle sentit une flèche la frôler, elle l'avait eviter de peu et avait réussis à s'attaquer au gros qui lui faisait face. Seulement la flèche avait frôler le muscle de son molet gauche, la faisant souffrir atrocement. Elle ne laissa rien paraitre. Le gros commencer à se débattre, il essayait de l'oter de son cou, elle sauta et se retrouva derrière lui, son mollet saigner de plus en plus et la douleurs la tirailler de l'inteérieur. Il lui fallait du sang ou elle ne tiendrait plus. Elle pris la dague de l'homme et l'enlaca de ses bras passant la main avec la dague devant elle, elle lui ouvrit le ventre, faisant dégoulliner ces entraille sur le sol. Elle attrapa le bras du gros avant qu'il ne tombe et ne se vide totalment et bu le plus de sang possible. Les hommes autour d'elle vomissaient, seulement se de derrière se préparait à l'abbatre. Elle sauta, se propulsant de son pied valide aussi loin derrière eux qu'elle le pouvait et se cacha dans l'ombre.

Pendant qu'elle léchaut sa main et la passé sur son molet, un loup surgit sur le champs de bataille qu'elle avait créer. C'était un coup de chance pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: AL   Sam 19 Nov - 17:09

[i]Une nouvelle recrue, pas vrai. Une nouvelle vision des choses. Quel temps tardif. Quel ennui. Quelle désillusion. Il se sens bien ? C’est uniquement ce qu'il crois, uniquement ce qu'il espères. Pour lui le monde a disparu. Une idée neuve, il a besoin d’une idée neuve, de quelque chose de nouveau. Accompagnez le dans son idée neuve, proposez lui quoi que ce soit. Trouvez quelque chose de nouveau. Quelque chose de véritablement beau. Je laisse la vérité harasser son corps. Tout est une vérité vraie. Un talent caché. Il reste. Il meurt et revit. Une cuisine sensationnelle. IL en a marre bordel, il veux sortir de ce merdier. On s’ennuie, ce soir. La nuit l’empêche totalement d’avancer. Une cuisine aux petits oignons. Pour l’heure l’ennui est de mise. Ce soir, il est clair que pour le moment, on s’emmerde. L’angoisse est trop présente, cette phobie grandissante de la nuit qui ne le lâche pas, qui ne le laisse pas. Il a peur, si peur. Il peur de ce qu’il peut lui arriver au cours de la nuit. Et si cette voix prenait possession de lui ? Et si il se faisais envahir par la peur ? Dans son corps, il faut croire que l’amusement est de mise. Il pense à toi. Il pense à nous. Qu’est ce qui va lui arriver si il m’ennuie ? Il ressens quelque chose d’autre. La gêne est autre chose. IL s’emmerde. tu t’amuse d’un rien, pourtant pour toi, un tout simplement ne suffit pas. Tel un chat dans la nuit il te suis. Tu ne vois pas sont pellage blanc dans la nuit? il ce fait petit mais tu l'as sentit tu n'es pas conne. Pourtant tu l'ignore. Tu es allongé lascivement l’attente de quelque victimes. Pour l’instant, tu grimpe les maison, tu entends cette voix dans ta tête. Tu sais ce qu’il se passe, et tu t'abandonne a tes pulsion meurtrière. Tu crois pas si bien dire. Tu ne vas pas comprendre. Tu ne vas pas distinguer le vrai du faux. Gênant, stupide. Le secret est révélé. Alors il te regarde le tuer. Il ne bouge pas, attend que tu te décide a bouger . Tu entend des hurlements stridents résonner. Tu entends ses cris et ses pleures, quelques un de ses murmures, ils sont là. Tu as l’impression d’orgasmer. Sors toi de cette merde KEira, sinon tu ne le pourras plus jamais. Tu ne sauras pas comment t’en sortir, ni pourquoi ‘en sortir. Tout est limité à un amusement latent et stupide. Le devoir t’appelle. Il est temps de ne pas se décevoir. Présent, sortons nous de là. Mais la voix ne veut pas partir. Elle reste et susurre de durs mots. Une vraie bête de somme.

Allez tu te décide a bouger! Il te suis mais tu ne dis toujours rien. Pourquoi? Sa, dieux seul le sais. Tu arrive , tu vois un gros. Un gras du bide t'attaque . Alors keira tu ne regrette pas de ne pas être rester docilement en ville? C'est a croise que tu es sado Keira tu souris. Tapis dans un buissons, du moins il essaye de se faire petit il observe le combat près a agir.


Des cris résonnent dans le noir mais il les ignorent. Il y a un homme qui te regarde avec un air bizarre. Un homme blond, arc aux mains. Il attaque; Tu es blesser mais rayan ne bouge pas, pas encore. Tu t’amuses à le voir ainsi. Sauf lorsqu’il décide de te montrer qui est le chef. Il est temps de te lancer dans la grande aventure... D'un bon il saute sur l'homme qui avait lever l'arme et il lui embroche les yeux avec ses griffes et ce torune le vampire en grondant, ses crocs assortit a son pelage ressorte dans la nuit, en voaynt l'homme derrière el vampire lever une hachette, il saute sur sa "camarade" la plaquant au sol évitant de justesse la hachette mais celle ci coupe un peut la joue du loup qui attrape ce qui passe a proximité de ses crocs, les partis génital de l'homme qui lâche sa achète et tire les poil du loup qui ne lache pas prise. Marche ou crève. C'est comme sa

Revenir en haut Aller en bas
Kashira Ellïenas
Prestigien débutant
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 22
Localisation : vosges

Feuille de personnage
Expérience:
0/50  (0/50)
Niveau: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une nuit sans lune.   Sam 19 Nov - 17:40

Elle soignait sa plaie, qu'un homme lui avait fait, quand un loup la plaqua vivement au sol, elle venait d'etriper un homme et il l'a sauver. Son mollet était endommagé à vie car un muscle avait était touché. Elle vit le loup attrapé les partie génital d'un homme, elle sourit sadiquement en voyant ça se releva et sauta sur l'homme qui voulait s'en prendre à son sauveur. Elle lui arracha le coup et le repoussa dans les bras des hommes derrière lui. Elle sauta sur l'homme que le loup était en train de mordre et lui défonca le visage a coup de griffe et de dents. Il lacha prise, elle sauta et il se tenu le visage, visage qui dégoulinait de sang, l'homme hurlait de douleur, il n'en pouvait plus et fini par s'évanouir. Keira pensa que les hommes était toujours autant bête et depourvue de sens. Ils c'étaient fait prendre dans son piège comme des lapins et en plus ils étaient douillé... Elle pris le loup dans ces bras malgré sa masse plutot corpulente et sauta sur un toit, puis sur un autre et sortie du campement en vitesse. Elle devait se dépecher.

Elle le tenait fermement, elle ne devait pas le laisser tomber, il venait tout de même de lui sauver la vie, à son tour de le sauver. Elle les enmenna ainsi jusqu'au cimetière. Elle le déposa à l'entrée et courru jusqu'à sa tombe ou elle s'assit lourdement. Elle ne pris pas le temps de dire au loup ou elle allait et elle ôta son pantalon. Elle avait en dessus une sorte de short/caleçon et surtout une énorme plaie sur le mollet. Elle lécha de nouveau sa main pour ensuite la passer sur son mollet, la plaie se referma un peu. Elle refit se geste de longue minutes et remit son pantalon de cuire avat que le loup ne se décide de la chercher. Il ne devait pas la voir dévetit et encore moins blessée.

Elle s'allonga à même le sol en souriant, léchant le sang sécher sur ses lèvres.

-Quand je pense que j'ai failli y laisser ma peau !

Elle se mit à rire. Elle était fière de son coup. Les humains n'avait cas bien se tenir ! Elle attendit que le loup la retrouve avant de s'exclamer tout haut :

- Je te dois une fière chandelle louveteau ! Qui est tu ? Décline ton identité je te prie ! Tu as beau m'avoir sauvé la vie, si je ne connais pas ton identité tu devras mourrir, et il se trouve que j'ai encore faim.

Elle souriait sadiquement tout en se léchant les lèvres. Elle fit apparaitre ces petites canines, sauta sur une croix juste derrière le loup et y resta en équilibre, accroupis, le regardant sauvagement.

Elle sentait que le loup était épuisé moralement, mais pas physiquement hélas. Se serait une dur bataille que de se rebattre se soir, mais elle savait qu'elle gagnerait si il l'a défiait. Elle attendit ainsi un long moment, laissant vaqué son esprit au gout que pourrait avoir le sang de se loup. Elle savait que c'était un loup garou car il était dix fois plus gros que la normale et surtout, vu la façon avec laquelle il avait tué des hommes il ne pouvait qu'être l'un des leur.

Elle trouvait d'ailleur étrange qu'un loup vienne en aide à un vampires. Ils étaient certe alliés mais certainement pas amis. Elle lui posa donc la question:

- Pourquoi donc m'avoir sauver ? Qui est tu et que me veut tu ?


Elle attendit sa réponse son broncher qu'il lui réponde et cette fois ci elle attendit ses réponse avec patience, ces cannines toujours sortie en guise d'avertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Prestigien débutant
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 08/11/2011
Localisation : Dans tes pires cauchemards !

MessageSujet: Re: Une nuit sans lune.   Lun 20 Mai - 15:38

Kashira: 4xps

Rayan: 2xps

Faite attention à bien vous relire, il y a pas mal de faute de frappe chez Keira et de faute chez Rayan.

Sachez aussi qu'une belle présentation tout au long de vos rp peut vous rapporter quelques xps en plus !


Macabrement votre .... Votre sadique Maitre du jeu ... Mouhahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prestigia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit sans lune.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit sans lune.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune
» Quel triste paysage pour une nuit sans étoiles ...
» Sans rêve ni cauchemar [ PV : Petra Traümer ]
» Solitude sous la Lune (PV Miriane Lonira) [ ABANDON ]
» .:: Il était une fois... une Nuit?! la Lune?! un Enfant de la Lune?! ::. {Pv Matheo-san}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prestigia  :: Hors RP :: Archive-
Sauter vers: